UN NOUVEL ESPOIR POUR ESPOIR !

07/12/2016 00:00

Les fins d'année semblent propices aux retours d'adoption ...
2016 ne faillira pas à la règle, puisque un nouveau protégé vient d'intégrer la famille GPLV : ESPOIR

Joli Pur-Sang, né en 1999, Espoir est apparu sur nos pages en octobre 2010.
Sa jeune propriétaire, en proie à des difficultés importantes, l'avait mis en ligne sur un site d'annonces de particuliers.
Alertée par GPLV sur les risques encourus par son cheval, elle s'était résolue à le diffuser sur notre forum.


Réformé des courses pour plusieurs problèmes de membres, Espoir était montable avec discernement.
Gentil et bien fait, il avait fait battre plusieurs coeurs avant de trouver sa famille en mars 2011.

Comme toujours, au début tout se passe pour le mieux.
Espoir vit entouré de congénères, sa propriétaire ne le fait pas trop travailler, et il semble de nouveau bien dans ses pieds.
Jusqu'en novembre 2014, les visites s'enchainent régulièrement et tout va bien.

En décembre 2014, notre membre de terrain nous alerte sur la situation délicate de l'adoptante, qui ne ne vient plus voir son cheval, et ne paie plus sa pension. Espoir est toutefois bien entretenu par son hébergeur.

Il faudra toute la diplomatie de notre médiateur pour réussir à obtenir une donation de la part de l'adoptante.
Espoir devient donc protégé GPLV, en janvier 2015. 
Bien installé dans sa pension, qui souhaite continuer à prendre soin de lui, il n'est pas mis au courant de ces tracasseries administratives, et continue de mener son petit bonhomme de chemin, avec son camarade.

Quelques semaines plus tard, son hébergeuse nous annonce qu'elle souhaite finalement adopter Espoir.
Toutes les exigences étant remplies, Espoir est donc de nouveau adopté : il ne sera pas resté longtemps protégé.

Bien-sûr, il y a un mais ... sinon, Espoir ne serait pas présenté ici !

Les visites de suivi qui sont toujours faites par la même personne deviennent au fil du temps, difficiles à mettre en place.
Les comptes-rendus sont de moins en moins favorables : la nouvelle adoptante ne voit pas son cheval maigrir et ne suit pas les conseils dispensés, ni du point de vue de l'alimentation, ni du point de vue des analyses à pratiquer pour chercher la raison de cette perte d'état.
Selon elle, le vétérinaire et le podologue sont catégoriques : Espoir va très bien !
Au fil du temps, les relations s'enveniment. GPLV, ne parvenant pas à obtenir des nouvelles objectives du cheval, est obligée d'imposer une contre-visite.

Notre Membre de terrain revient catastrophée de son rendez-vous avec Espoir.
Elle nous alerte immédiatement car, selon elle, le cheval est en danger : en effet, il a continué de maigrir et se trouve à présent proche de la cachexie, son poil est terne et piqué, il a perdu la petite lueur vive de son regard ... 
La décision de GPLV ne se fait pas attendre : il faut reprendre ce cheval avant une issue fatale !

Les tractations ne seront pas de tout repos mais, grâce à l'aide active de notre membre de terrain, notre médiateur parvient à faire entendre raison à l'adoptante qui finit par nous signer une donation.

Espoir est arrivé ce dimanche chez Patricia, sa nouvelle hébergeuse, agréée par GPLV, qui a compris à quel point ce pauvre cheval aura besoin de son temps et de son affection pour remonter la pente. Un compagnon l'attendait, ravi de son arrivée ; en 24 heures, l'oeil d'Espoir s'est déjà ravivé !

Les analyses de sang pratiquées immédiatement nous ont révélé une infection par la piroplasmose.
La visite du vétérinaire devrait permettre de mettre en place le traitement qui enrayera le processus de la maladie.
Nous espérons très fort que son état de fatigue ne dure pas, et qu'il puisse profiter rapidement de son hébergement 3 étoiles !


Comme toujours, en pareil cas, nous allons devoir solliciter des parrains et des marraines pour nous aider à remettre Espoir sur pieds. 
Espoir le mérite ; c'est un amour de cheval, doux et câlin !




Espoir, avant son départ.